Piotr Pavlenski : profane et sacré, remède et poison…

Le récit de la bouche scellée par l’aiguille