Auteurs

Sylvia Girel

Docteure en sociologie et professeure au laboratoire méditerranéen de sociologie de la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme (Aix-en-Provence) et à l’université d’Aix Marseille, Sylvia Girel est sociologue spécialisée dans les arts et la culture. La culture scientifique, les humanités numériques, la médiation (culturelle et scientifique), la diffusion des connaissances en sciences humaines et sociales et les transformations liées aux avancées numériques l’intéressent particulièrement. Elle a écrit à de nombreuses reprises sur le travail de Teresa Margolles (et du groupe SEMEFO), certaines fois au sein de corpus artistiques regroupant des artistes (Joël Peter Witkin, Andres Serrano, Sun Yuan et Peng Yu, Araya Rasdjarmrearnsook) usant du cadavre comme matériau de création.

Contacter par email

Aude Ziegelmeyer

Diplômée de la Licence Arts Plastiques de l’Université de Strasbourg, Aude Ziegelmeyer a intégré le Master Critique-Essais, Écritures de l’art contemporain à l’Université de Strasbourg afin d’acquérir de l’expérience dans le domaine de l’écriture et de la critique d’art contemporain. En tant que journaliste, elle a publié pour les magazines culturels NOVO, Zut, la Revue culturelle du Département de la Meuse – Courant(s) et Rue89 Strasbourg. Son intérêt pour le marquage du corps comme outil artistique engagé de revendication sociopolitique, de construction identitaire et de témoignage de soi l’a amenée à orienter son travail de recherche autour des modifications corporelles et des automutilations.

Contacter par email

Bernadette Kihm

Après un Master 1 d’Histoire de l’art à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne, Bernadette Kihm a réalisé plusieurs stages en galerie et musée qui lui ont apporté une solide connaissance des rouages du monde de l’art contemporain. C’est dans le but d’approfondir ses connaissances théoriques qu’elle intègre le Master Critique-Essais, Écritures de l’art contemporain de l’Université de Strasbourg en 2018. Ses recherches portent actuellement sur les liens entre le travail de l’artiste et de l’historien dans le contexte du Moyen-Orient.

Contacter par email

Célia Turmes

Diplômée de la Licence d’Arts Plastiques et d’un Master 2 Recherche de l’Université de Strasbourg, Célia Turmes a intégré le Master Critique-Essais, Écritures de l’art contemporain en 2018 dans une volonté d’enrichir ses expériences en écriture ainsi qu’en critique et d’élargir ses connaissances sur le création artistique contemporaine. Ayant publié deux articles pour Rue89 Strasbourg et accumulé de l’expérience dans le domaine de la médiation culturelle, Célia Turmes souhaite partager ses connaissances avec un large public. Intéressée par l’histoire des images, de l’icône byzantine jusqu’aux affiches publicitaires contemporaines, elle poursuit un travail de recherche autour de la culture visuelle, notamment de l’image contemporaine et de ses usages.

Contacter par email

Eléonore Vann-Keo

Après l’obtention d’une licence en Humanités, lettres et sciences humaines à l’Université Paris-Nanterre, Eléonore Vann-Keo effectue un service civique où elle y découvre les métiers de l’exposition. Le Master Critique-Essais, Écritures de l’art contemporain, qu’elle intègre par la suite à l’Université de Strasbourg, lui a confirmé sa conviction quant à la conception et la réalisation d’événements artistiques. Sa pratique de la danse et des musiques électroniques, son goût pour les arts visuels et vivants l’amènent à penser et promouvoir la transdisciplinarité.

Contacter par email

Orlane Laage

Suite à l’obtention du Diplôme National d’Art de l’Ecole Supérieure d’Art et de Design de Valenciennes, Orlane Laage a intégré l’Université de Strasbourg afin de suivre le cursus de Master Critique-Essais, Écritures de l’art contemporain. En plus de lui permettre d’acquérir des compétences rédactionnelles et critiques, ce cursus lui a permis d’approfondir ses connaissances curatoriales. Sa pratique et son appétence revendiquée pour l’art performatif ont conduit sa recherche à s'orienter vers des formes artistiques contestataires et engagées.

Contacter par email

Victoria Ferracioli

Issue d’une famille d’ouvriers et de paysans, Victoria Ferracioli se sépare du milieu rural pour réaliser une licence en Arts Plastiques à l'Université de Strasbourg avant de se diriger vers le Master Critique-Essais, Écritures de l'art contemporain. Naturaliste amatrice et écologiste, elle questionne les relations qui se nouent entre humains, non-humains et environnement au sein d’œuvres d’art contemporain dans le contexte de la crise écologique actuelle. Son mémoire de fin d'étude porte sur l'empathie esthétique à l'ère de l'anthropocène et met en lumière les revendications artistiques, écoféministes et les pratiques corporelles en lien avec l'écologie profonde. Son parcours lui a permis d'acquérir des expériences de coordination, de commissariat d'exposition, de médiation et de critique.

Contacter par email

Yasmine Belhadi

Diplômée d’une licence en design graphique et du Master Critique-Essais, Écritures de l’art contemporain de l’Université de Strasbourg, Yasmine Belhadi s’engage, dans ses écrits théoriques, à proposer une histoire décoloniale des pratiques artistiques. Son approche s’attache à dépasser les regards essentialistes portés sur les individus et les cultures pour favoriser une vision complexe et fluide des identités. En proposant une lecture intersectionnelle des rapports de domination, ses recherches rendent compte des pratiques de soin opérées par les artistes contemporains pour réparer les corps que les multiples violences subies ont rendu vulnérables.
Son intérêt pour les arts africains et arabes l’ont amené à travailler pour la Fondation Kamel Lazaar à Tunis ou la galerie Mashrabia au Caire.

Contacter par email