Auteurs

Violette Bras

Plutôt sensible à la matiere et aux objets, c'est par la pratique du design que Violette Bras decouvre la richesse de l'Histoire et de la théorie. Elle y trouve son compte et choisit d'en apprécier la forme et de l'expérimenter au sein du Master Critique Essai, Ecriture de l'art contemporain. Stimulante, l'aventure se poursuit en-dehors du cadre universitaire.

Contacter par email

Arthur Clavié

Arthur Clavié est un voyageur voguant sur son fleuve, passant de port en embarcations et de terres en continents. Mais la vie de bohème n'a qu'un temps (on souhaiterait qu'elle dure plus longtemps) et il a donc réalisé une licence en Études cinématographiques, puis le master Critique-Essais, Écritures de l'art contemporain à l'Université de Strasbourg. Ces années furent bien sympathiques, et fort formatrices dans l'élaboration de son oeuvre.

Contacter par email

Chiara Palermo

Chiara Palermo est commissaire d’exposition et Docteure en Philosophie. Elle enseigne depuis 2014 à l’Université de Grenoble-Alpes, et depuis 2016 à l’Université de Strasbourg. Elle a travaillé à Paris dans le secteur de l’information pour France 2 et a collaboré à la réalisation de plusieurs événements culturels, dont la préparation de l’exposition « Trace du Sacré » pour le Centre Pompidou. De 2008 à 2011, Chiara Palermo collabore aux expositions de la Galerie des femmes Antoinette Fouque à Paris et participe à la rédaction du Dictionnaire des créatrices (Paris, Des femmes-Belin, 2013). Sa réflexion porte sur l’héritage de la pensée de Merleau-Ponty dans l’expression artistique contemporaine, le cinéma et la littérature. Son travail s’intéresse au surgissement des questions éthiques et politiques à partir de l’esthétique.

Contacter par email

Clotilde Billiette

Baignée dans une époque où les images prolifèrent, Clotilde Billiette s’épanouit dans la prise de vue. Après une licence d’Arts plastiques effectuée à Saint-Étienne, elle s’installe à Strasbourg et intègre le Master Critique-Essais, Écritures de l'art contemporain pour affronter le versant critique propre à l’art contemporain. Ce dernier lui permet de s’exprimer au travers d’un mémoire sur la relation de l’artiste à la banlieue. Au détour d’un corpus principalement photographique, elle décide d’orienter son futur autour de cette même pratique.

Contacter par email

Elisa Klein

Après l'obtention d'une licence d'Arts plastiques à l'Université de Strasbourg, Elisa Klein intègre la promotion Brian O'Doherty (2016-2018) du Master Critique-Essais, Écritures de l'art contemporain. Son affinité avec l’écriture l'amène à développer des écrits critiques portant aussi bien sur le spectacle vivant, le cinéma ou les arts visuels. Passionnée par la musique et l’esthétique Rock, ses recherches tentent d'explorer et de mettre à jour les rapports dialogiques existants entre cette culture underground et l'art contemporain. Par cette pensée, héritée des Cultural Studies, Elisa Klein tente d'apporter une réflexion encore peu représentée en France.

Contacter par email

Emile Deutsch

En parallèle à de nombreux enseignements en arts, Emile Deutsch fait ses humanités en khâgne avant de suivre un parcours transversal en philosophie, anthropologie et lettres. Ayant fait l’expérience de la sphère artistique dans un spectre large, du commissariat d’exposition à la mise-en-scène, de la programmation de festivals à l’édition littéraire, il s’est formé au management culturel et à la critique d’art, et spécialisé dans les arts immersifs, la scénologie rituelle et l’archaïque contemporain.

Contacter par email

Juliana Zepka

Après une licence en Arts plastiques à l'Université de Strasbourg, Juliana Zepka intègre le Master Critique-Essais, Écritures de l'art contemporain. Son parcours l'a formée au commissariat d'exposition, à la critique, à la recherche et, plus généralement, lui a permis d'acquérir des compétences concernant les métiers liés à l'exposition et la diffusion de l'art contemporain. Ses recherches actuelles portent sur les nouveaux comportements liés à la sur-consommation de l'image et de l'information à l'ère de la post-vérité.

Contacter par email

Ludivine Felden

Ludivine a tendance à marquer les esprits dans le bon sens du terme (du moins elle l'espère). Après une licence en Arts plastiques à l'Université de Strasbourg, elle décide de se diriger vers une approche plus théorique des arts et entre dans le master Critique-Essais, Écritures de l'art contemporain.
Ses recherches sur l'effeuillage new burlesque, le féminisme et le genre lui ont permis de découvrir le goût grisant de la scène mais également de se placer derrière l'objectif en tant que modèle. Son univers s'axe sur les fantasmes de l'esprit humain mais également sur l'esthétique des époques passées.

Contacter par email

Premshay Hermon

Premshay Hermon est investi dans la vie culturelle israélienne depuis dix ans, notamment dans les milieux de la musique, de la danse, du théâtre, des arts visuels et de l’éducation. Il est le fondateur de Cannons & Muses, une association internationale d’artistes travaillant sur le rôle de l’art pendant les temps de crise, le directeur artistique de Activism Festival, un rassemblement annuel dévoué au changement social et environnemental en Israël, et le producteur exécutif de TheaterCan, une compagnie jeune et dynamique à l’origine de pièces participatives innovantes. Il est également photographe et compositeur d’œuvres produites à l’international, à Tel Aviv, Dublin, Tokyo, New York et Boston.

Contacter par email

Simon Théodore

Doctorant en Études Scandinaves à l’Université de Strasbourg, Simon Théodore prépare une thèse, sous la direction de Thomas Mohnike, sur la réception du viking metal en France. L’intitulé exacte de la thèse est : « Le viking metal en France : une approche intermédiale de la réception de la figure du Viking et de la mythologie nordique dans le Hard Rock (fin XXe-début XXIe s.). Il a soutenu en 2015 à l’Université Paris 1 - Sorbonne, sous la direction de Pascale Goetschel, un mémoire de recherche en Histoire et Audiovisuel, intitulé « Une histoire du viking metal (1970-2014). Contribution à l’étude de l’imaginaire nordique ». Il est également journaliste pour le magazine culturel Toute La Culture.

Contacter par email

Sophie Prinssen

Élevée entre la sensibilité artistique et la rigueur des neurosciences, Sophie Prinssen trouve son équilibre dans le dessin et l’écriture. Elle écrit actuellement un mémoire de fin d’études sur les pratiques artistiques qui visent à interroger notre relation aux nouvelles technologies, notamment au discours « mystifiant » qui les entoure. Convaincue que l'art est une pratique d'importance majeure, elle a à cœur de partager cette passion à travers ses écrits.

Contacter par email

Thibaut Aymonin

Après une licence en Arts Visuels spécialité Arts plastiques à l’Université de Strasbourg, Thibaut Aymonin intègre le master Critique-Essais, Écritures de l'art contemporain afin d’en apprendre davantage sur la gestion de projets artistiques et de multiplier les expériences professionnelles. Intrigué par le dénigrement des Arts Décoratifs au cours du XXe siècle et par la hiérarchisation existant entre les Beaux-Arts et ces derniers, il oriente ses recherches théoriques actuelles sur les raisons du regain d’intérêt pour l’ornement et plus particulièrement pour le papier peint, au XXIe siècle.

Contacter par email